Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 19:52

 MON OPINION SUR LES ELECTIONS, via Antidote.

Antidote est prêt à se fâcher avec ses amis gaullistes. Moi, je suis bien loin d'être gaulliste! Le seul point commun qui pourrait nous permettre de nous rejoindre serait notre insatisfaction totale sur les nouveaux représentants des partis en place. Et cela depuis pas mal d'années.
J'en arriverai à dire que la droite comme la gauche ne signifient plus grand-chose sur le plan idéologique.
Une preuve: si nous sommes d'accord, entre dissidents, sur l'idée de prise en compte des votes blancs, cela signifie bien qu'il existe un malaise politique compliqué à maîtriser.
Peut-être les pouvoirs publics finiront-ils pas s'interroger quand il n'y aura plus que 20% d'électeurs aux urnes.
Il ne me semble pas que ce soit pour demain.
Il est prévu 50% d'abstentions aus régionales. J'espère qu'il y en aura plus
encore!
Je n'ose pas vous envoyer les liens que j'ai pu trouver sur le net au sujet du vote blanc, car on y trouve tout et n'importe quoi.
Mais en tant que libertaire, je ne vois pas d'autre solution.
Cela dit, si le sujet vous intéresse, allez surfer vous-mêmes!

Une amende plutôt qu'être obligé de voter Antidote - Blogueur associé | Jeudi 11 Mars 2010 à 17:01 | Lu 5076 fois Imprimer Imprimer Augmenter la taille du texte

Alors qu'Alain Duhamel soutient l'idée d'un vote obligatoire, le blogueur Antidote prend le parti contraire et se dit même prêt à payer une amende pour assurer sa liberté de ne pas aller voter Heart of Oak - Flickr - CC Heart of Oak - Flickr - CC * La SNCF enrichit Expedia, mais c'est elle qui trinque * Tout est bon dans le cochon: les bénéficiaires du RSA taxés * Le courage de Peillon Alain Duhamel s’est prononcé hier pour le vote obligatoire. Même si je dois fâcher certains de mes amis de DLR qui se battent avec courage contre l’abstention et qui ont entrepris des actions de net-militantisme en faveur du même projet (1), cette idée m’est absolument insupportable. Je n’arrive pas à en vouloir à ceux qui, devant le spectacle consternant de la campagne des élections régionales, préfèrent faire autre chose que se rendre dans un bureau de vote. Je n’arrive pas à en vouloir à ceux qui, alors qu’ils avaient voté NON au traité constitutionnel européen et après avoir constaté qu’on avait fait passer le même texte par le Parlement (2) ensuite, ont pensé que Serge Lama n’avait pas forcément raison de chanter qu’on pouvait être à la fois cocu et content. Je l’écris avec d’autant plus d’aise que je ne me suis pas abstenu puisque Debout La République présentait des listes dans toute la France métropolitaine. Encore fallait-il être au courant que cette possibilité existait dans un pays où le service public de télévision est dirigé par Madame Chabot (3), laquelle ne parvient pas à cacher son mépris pour ce qu’elle considère comme le menu fretin politique. D’ailleurs, alors que ces listes gaullistes firent cinq fois plus que les instituts de sondages ne leur donnaient trois jours avant, France 2, lors de la soirée électorale, annonça les scores de toutes les formations, sauf celui de DLR. Lutte Ouvrière qui fit moins, eût droit à davantage d’égards. Je n’arrive pas à en vouloir à ceux qui se sont abstenus au premier tour de l’élection présidentielle -je n’arrive pas à m’en vouloir, donc- alors que le système des parrainages et leur publicité obligatoire les avait privés de leur choix. Après tout, puisque Duhamel en est à faire ce genre de propositions, pourquoi s’arrêter en si bon chemin? Pourquoi ne pas obliger les électeurs obligatoires de se farcir la veille un débat entre spécialistes- au hasard Alain Minc et Jacques Attali- afin d’éclairer leur choix ? Il l’arbitrerait, bien entendu ! Le plus consternant dans cette histoire, c’est la conclusion de sa chronique :« Troisièmement, et surtout, là où le vote obligatoire existe - il y a plusieurs pays : l’Italie, la Belgique, l’Australie, etc. - on vote nettement plus ». Ah bon ? Parce qu’ils ne votent pas tous ? Malgré l’obligation, il n’y a pas 100 % de participation ? Il y a donc, dans ces pays, des gens qui préfèrent payer une contravention plutôt que de se rendre aux urnes ? Elle doit être certainement aussi passionnante que chez nous, la vie politique outre-quiévrain ou transalpine… Depuis que cette idée non seulement saugrenue mais odieuse circule, je me suis fait une promesse : si un jour elle rentre dans les faits, je n’irai plus voter et je considérerai l’amende comme un impôt, celui de ma liberté de citoyen, ma liberté d’exprimer une insatisfaction contre le fonctionnement de la vie politique de mon pays. Et c’est quelqu’un qui a donné vingt ans de militantisme politique qui l’écrit. En terme de devoir de citoyen, et de participation au débat démocratique, je crois que j’ai quelques milliers d’heures d’avance sur pas mal de partisans de cette mesure absurde. Si toutefois Monsieur Duhamel était entendu, je souhaite, au risque de surprendre, que tout cela soit voté avant la fin de cette législature. Afin de me donner le plaisir de donner ici la liste des parlementaires ayant voté à la fois cette loi et le traité de Lisbonne. Ceux-là rentreraient vraiment dans l’Histoire. Pas sûr que cela soit à leur avantage. (1) Eux ont au moins la décence de réclamer parallèlement la reconnaissance du vote blanc, ce que ne fait pas l’éternel éditorialiste à scouteure. (2) Depuis cette forfaiture, j’avoue avoir beaucoup de mal à utiliser une majuscule pour ce mot. (3) Message personnel à Vincent Peillon : j’étais prêt à vous trouver un certain panache jusqu’à la semaine dernière. Tout ça pour ça ? Pitoyable ! Retrouvez les articles d'Antidote sur son blog Une amende plutôt qu'être obligé de voter MOT-CLÉS : amende, duhamel, taxation, vote

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tud 24/03/2010 06:54


Salut problème du serveur hier, aujourd' hui çà devrait aller mieux
bonne journée


Alice 24/03/2010 18:22


Souvent problèmes sur OB! Alors, je recommence.
J'ai donc signé la pétition que tu proposes. Il me semble d'ailleurs l'avoir déjà fait il y a un certain temps. Je ne suis pas certaine que les méthodes douces suffisent à faire comprendre là où
nous en sommes. Mais les citoyens français doivent végéter assez mollement pour ne pas avoir besoin de se rassembler et de s'insurger.


Tud 23/03/2010 10:13


La reconnaissance du vote blanc tel que je la conçois est la comptabilisation des bulletins blancs dans les suffrages exprimés. Il y a un seuil au delà duquel l'élection devrait être annulé et les
candidats révoqués.
http://divertissement-sortie.over-blog.com/article-l-article-l-66-du-code-electoral-l-isoloir-46860193.html


Alice 23/03/2010 19:36


Ca fait du bien de ne pas se sentir seul dans cette tendance mal comprise par ceux qui passent leur temps à voter CONTRE et jamais POUR.
Je n'ai pas réussi à aller sur ton lien. Merci de m'en envoyer un autre.


Reynald 18/03/2010 20:49


C'est probablement qu'ils croient que les électeurs qui leur font défaut ne se sont pas bougé le cul. Alors qu'il suffit de regarder dans les scores du FN. Ils sont juste rentrés au bercail, point
barre.
Le borgne à fait 7-8 points de mieux, pris en quasi-totalité chez les déçus du Sarkozisme.
Mets-toi à la place d'un électeur FN (je sais, c'est dur, mais c'est virtuel seulement).
Ils votent FN pour éjecter les bronzés. le Pen reste à la porte du pouvoir, Sarko leur promet de faire le boulot, ils y croient et le Nain touche le Jack-pot.
Trois ans après, ces transfuges font le bilan: C'est pire que tout:
Les sans-papiers sont toujours là, Economie oblige.
Les zones de non-droits dans les banlieues augmentent en vertu du principe mécanistique de base qui veut que plus tu pédales moins vite, et moins tu avances plus fort. Autrement dit lorsque tu
diminues les forces de police, lorsque tu les enlèves des zones sensibles, çà devient le règne du n'importe quoi qu'il faut, de temps en temps, contrer, et forcément de manière violente, donc les
flics se reprennent des pains dans la gueule avant qu'ils puissent tirer, parce qu'après tu es mort, c'est con, non.
Et l'électorat FN est dans les banlieues non politisées. Ceux qui paient le prix fort de la politique de tensions sociales du Nain.
Il ont compris, ils sont retournés chez Papa Jean-Marie.
L'UMP l'a très bien compris, d'où les dérapages verbeux de Fillon et du Nain.
Reynald


Reynald 18/03/2010 11:35


L'abstension est le résultat d'une Education Nationale incapable d'éclairer les mômes sur la nécessité d'une vie sociale cohérente.
Son rôle est politiquement limité à matraquer le minimum d'instruction que demande une vie laborieuse au service de l'argent.
Imagine le bordel à France Télécom si l'ensemble du personnel avait une vue critique et objectivement informée sur les conséquences de ses conditions de travail??? Ce ne seraient pas des suicides
qui seraient constatés, mais des exécutions de cadres....
Quoi qu'il en dise, Mégalo se satisfait bien du niveau d'abstension actuel. Il ne déplore que le fait qu'elle atteint aussi les électeurs de droite. Je pencherais plutôt pour une raréfaction de son
électorat; parce que la droite est généralement plus disciplinée sur les consignes de vote
Pour ma part, je reste convaincu que l'abstension est une démission, sans excuses possibles, puisque le vote blanc existe. Lorsqu'il atteindra 5-10% des votants, il sera obligatoirement
considéré par les médias et les politiciens, même si la comptabilité électorale persiste à les snober.
Le vote obligatoire ne changera rien à l'incurie d'une société basée sur le principe de quelques têtes pensantes pour une armée de bras décervelés.
Accessoirement, l'obligation de voter va se heurter aux principes fondamentaux de la liberté d'expression. Je pense que le Conseil d'Etat devrait retoquer une telle mesure.

Avant 2002, Guy Bedos avait un sketch sur la nécessité de voter. Il est là, debout, prêt à partir et il doit secouer son fils, sa fille, sa femme, pour qu'enfin ils se décident à sortir avant la
fermeture des bureaux électoraux. Il passe en revue tous les arguments sur la nécessité du vote, et il termine ainsi:
"Comment çà pour voter quoi???? Mais BLANC, bien sûr..."
Reynald


Alice 18/03/2010 18:57


 Vous me gonflez mes amis et je vais peut-être me rendre aux urnes dimanche prochain.
Mais pourquoi ceux qui demandent le plus à aller voter font partie de l'UMP?


jeffanne 14/03/2010 10:30


un bon article qui donne à réfléchir si tant est que l'on ait l'esprit égaré sur les routes de traverse...


Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives