Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 22:22

 

Au cas où quelques femmes sympas traversent mon merveilleux pays, voici quelques gros et gras bourins à éviter si vous craignez qu'on ne salope votre maison et votre jardin.

Des surdoués de la crasse et du souk...

Beurk!


PITT-DOS.JPG

PITT-PROFIL.JPG

REGIS-PROFIL-BARBEC.JPG

Repost 0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 01:10

 

VIVE LA PREMIÈRE DAME DE FRANCE !

VALERIE JE T'AIME !

 

Trierweiler afp-archives-olivier-douliery-valerie-trierweil

 

Une femme libre tu es

Et n'a pas peur du poids des mots

Pas plus que du choc des photos.

Ne sois pas jalouse de Ségolène,

C'est une très grosse vilaine !

Ne te laisse pas abuser

Car des profs elle a cassé!

Aux propos de la presse soit sourde

Avant que François ne te lourde

Reste discrète et oublie

De la Ségo les infamies!

Comme Blanche-Neige tu es 

Toujours la plus Belle au palais.

Chez les rois les histoires d'amour

Ont souvent pris bien des détours...

Protège-toi des caméras

Sinon la populace t'aura.

Mais dis-toi très souvent quand même

Que de nombreuses femmes t'aiment...

Laisse courir les jalouses

Elles vont te filer le blues

Et quand la vague sera passée

Tu auras traversé le filet.


Bonne chance Valtrier !!!

 

Trierweiler 592192f8-b57f-11e1-ac2f-6a5ff61dc077-493x328

 

Je relis ce que j’écrivais sur Ségolaine aux précédentes présidentielles.

Je n’ai pas voté en 2007.

Mais j’ai apporté ma caution en 2012 pour débarrasser notre démocratie du Parasite Etabli Notoire !


Je m’oppose à Sarko mais reste allergique à Ségolène Royal. Je ressors un sujet qui semble être passé dans l’oubli. Particulièrement sur une loi qu’elle a fait promulguer en dix jours et qui a abouti à des arrestations de collègues enseignants sous dénonciation de la hiérarchie, sans interpellation du moindre procureur de la justice. En voici juste un exemple. Je peux vous en donner d’autres. Ségolène a compromis bon nombre d’enseignants sur le thème de la pédophilie à partir d’un projet de loi bâclé…

Instituteur pédophile : la directrice mise en cause. Elle a été mise en examen pour non-dénonciation.

 

 

L'article en question ici

http://www.au-pays-des-merveilles-dalice.com/article-pedophilie-la-loi-precaire-de-segolene-royal-61459046.html


Repost 0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 21:24

 

Coucou !


Mes anciens amis,


Je continue à partager mes derniers articles avec vous .


Mes nouveaux amis,


DSCF5158

Venez vous amuser et apprendre en visitant


Le Merveilleux Pays d'Alice 


Pour recevoir mes articles le jour de leur publication,


Il vous suffit d'entrer votre email dans la petite case 


"Newsletter" module en bas de la colonne de droite !


Bonne lecture... et amusez-vous bien !

 

           New Alice ...


 

Repost 0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 15:20

LETTRE OUVERTE EN SOLIDARITE AUX GENDARMES DE MON SECTEUR.

 

                                        ***

Dimanche 17 Juin au soir, deux femmes de la gendarmerie de Pierrefeu ont été assassinées à Collobrières.

Voici le mail que j'ai envoyé aux gendarmes auxquels j'ai eu affaire plusieurs fois pour des raisons personnelles, entre autres une procuration utile en cette période électorale.


Audrey et Alicia

 

Voici !

 

" Chers gendarmes de S...  

et en particulier chère Brigade de C,


Je vous adresse ce mail par solidarité envers les fonctionnaires de l'Etat français de plus en plus malmenés.
J'ai été très émue à l'annonce du décès de vos deux collègues femmes qui ont été massacrées à Collobrières.

Je suis d'autant plus touchée que ces faits se sont produits dans la région de mon enfance dont je vous ai parlé. Peut-être vous avais-je même précisé comme j'aimais la route de l'Estérel qui passe à Collobrières, là où je faisais l'été une halte pour me ravitailler en châtaignes de toutes sortes.

Car Collobrières est le village où le marron est roi, sans aucun jeu de mot laid de ma part...

Si le temps qui me manque me le permettait, j'aurais pu moi-même me trouver sur les lieux de cette tuerie. 


Vous exercez un métier encore plus ingrat que celui de professeur de l'Education Nationale et vous êtes soumis aux mêmes contraintes et aux mêmes risques.

Le silence en plus.

Sachez que nous sommes nombreux à parler et à écrire pour vous qui êtes obligés de respecter le droit de réserve.


Quelle tristesse je ressens en pensant à ces deux femmes si jeunes auxquelles un petit lâche a décidé de retirer la vie! 
A-t-il pensé à l'enchaînement  violence qu'allait engendrer ce crime chez les enfants d'Audrey ?

A-t-il imaginé la douleur qu'allaient ressentir le mari et les parents d'Alicia?

Est-il soulagé de s'être vengé d'une enfance malheureuse en rejetant son problème sur une autre famille ?

Sera-t-il soigné ou incarcéré, celui qui, victime lui-même, s'est rendu justice en endeuillant deux familles ?

Qui porte la vraie responsabilité de ceux que l’on nomme les multirécidivistes ?

 

En diffusant ce bref article sous forme de lettre ouverte, je pose encore la question fondamentale de la Justice:

Notre justice française est-elle si abîmée que le nombre d'auto-justiciers grandit chaque jour ?

 

Ne sommes-nous point encore sortis du Moyen-Age ?"

 

Ces hommes et ces femmes sont des personnes comme nous toutes et de surcroit fort sympathiques! Elles exercent une profession qui existe puisque la délinquance existe.

CORINNE TOUZET

Elles méritent le même respect que n'importe qui

... et pourtant, je suis libertaire!

J'ai pu lire sur un forum des propos vociférants  contre la  gendarmerie. Moi, j'aime les gendarmes, pas pour leurs uniformes mais pour les avoir rencontrés.                                  Ce sont vraiment des hommes et des femmes d'honneur, comme Corinne TOUZET dans

"Une Femme d'Honneur" ! 

Pensez à elles...



                                                                                                                                                                                                 

Repost 0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 00:04

 

Dans ce monde de fauves, les êtres plus ou moins pervers s'épanouissent avec bonheur... pour eux!


Faites attention aux loups 

Cachés au fond des bois

A guetter leur douce proie...

On ne s'y attend pas du tout !

 


                              * 


Marie-France Hirigoyen  avait écrit le meilleur livre que l'on puisse trouver sur le harcèlement moral.

Celui-ci devrait bien continuer à étayer son oeuvre vouée aux turpitudes de l'âme humaine.

A diffuser sans restrictions...

 

 

  Abus de faiblesse et autres manipulations-chez JC Lattès

 

 

 

 « Abus de faiblesse et autres manipulations »

de Marie-France HIRIGOYEN



                 La question des limites

 

« La manipulation fait partie de la vie, ce qui fait la différence, c’est l’intentionnalité. »

À partir de la loi sur l’abus de faiblesse, l’auteur analyse les situations où un individu « profite » d’une personne vulnérable ou trop crédule. Un escroc qui profite de la faiblesse d’une femme pour lui soutirer de l’argent, une dame âgée qui fait d’un jeune protégé son héritier, une épouse abandonnée qui persuade ses enfants que leur père ne les aime pas, un homme riche et puissant qui force une relation sexuelle avec une subordonnée, et tous les chantages affectifs qui perturbent nos vies minuscules… Autant de cas qui démontrent que l’abus de faiblesse s’exerce dans tous les domaines des rapports humains. Personnes âgées, enfants, adultes en état de sujétion psychologique : où commence l’influence normale et saine et où commence la manipulation ? 
En se fondant sur son expérience clinique, l’auteur interroge la notion de consentement et les dérives des comportements, souvent qualifiés d’« inappropriés » – un mot dont le flou dit peut-être combien nous sommes démunis face à la question des limites.

Au terme de cette quête aussi précise qu’inspirée, Marie-France HIRIGOYEN révèle que le statut de victime n’est pas irréversible.


                              * 

L'auteur

 

Marie-France HIRIGOYEN est psychiatre et psychanalyste victimologue. Elle enseigne en éthique médicale et éthique et organisation à Paris-Descartes. Son livre, Le Harcèlement moral (près de 500 000 exemplaires, traduit en 24 langues), est à l’origine de la loi sanctionnant le harcèlement moral.

 

                            * 

 Un bon aperçu dans "Les matins de France Culture"

 

 


 


 


 


Repost 0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 01:38

Tu viens au meeting ?

5 mars 2012
logodes39-copie-1

     

     

    - Tu viens au meeting ?

    -Non. Je ne veux même pas savoir où c'est.

    -C'est le samedi 17 mars 2012 à Montreuil, à la Parole Errante, de 9 heures à 18 heures

    -Je ne viens pas

    -Mais tu fais quoi ce samedi 17 ?

    - Je dors, j'en ai ma claque! Imagine mes journées: je les passe derrière un écran, et je ne parle plus aux patients. Vois-tu, j'ai mis environ une demie-vie pour apprendre à leur parler. Ou plus exactement ce sont eux,  ceux qu'on dit fous, qui m'ont appris à parler. Ça prend du temps ! Et maintenant, à toute allure, on t'oblige à effacer ce que tu as mis ta vie à apprendre.

    -Mais justement ! Viens au meeting. C'est pour penser et c'est pour agir !

    -Trop tard. C'est foutu. Faut être conscient, quoi ! C'est fini, la psychiatrie ! Maintenant, c'est protocole et compagnie. Alors le programme pour moi, samedi 17 mars, ce sera sieste.

    -Tu rêves de quoi, dans tes siestes ?

    -Ouh là  là, ça fait un moment que je n'ai plus de rêves…. mais des cauchemars…. un monde sans mots… c'est à dire où les mots ne sont plus des mots mais des comprimés… à prendre à heures fixes sous peine d'être catapulté hors du système…. définitivement seul….

    -Ah mais ce n'est pas un cauchemar, c'est la réalité ! Ici et maintenant !! Et c'est le sujet du meeting:  démonter ces discours qui veulent se faire passer pour de la science. C'est la guerre des mots ! Et il vaut mieux se battre à plusieurs si on veut faire autre  chose que de s'empoisonner avec.

    -Tu crois qu'il reste une chance ?

    -Bien sûr, il reste une chance – surtout si on s'en saisit !

     Patricia Janody

     

     

    COLLECTIF DES 39 meeting-3

     

    ET A CE MEETING  NOUS  POURRONS ENTENDRE:

     

    SERGE PORTELLI, VICE PRÉSIDENT DU TRIBUNAL DE PARIS

    RAZZY HAMMADI, SECRETAIRE NATIONAL DU PS AUX SERVICES PUBLICS

    SYLVIANE GIAMPINO, PRÉSIDENTE DE ZERO DE CONDUITE

    PIERRE DARDOT, PHILOSOPHE, CO AUTEUR DE "LA NOUVELLE RAISON DU MONDE

    JACQUELINE BERGER, AUTEUR DE "SORTIR DE L'AUTISME"

    FRANÇOIS GONON, NEUROBIOLOGISTE

    ANDRE CORET, PHYSICIEN

    LE PROFESSEUR PIERRE DELION

     

    DES REPRÉSENTANTS  DE MESSIEURS HOLLANDE, MELENCHON, POUTOU ET DE MADAME JOLY, CANDIDATS A L'ELECTION PRESIDENTIELLE

    PIERRE JOXE , ANCIEN MINISTRE DE LA DÉFENSE ET DE L'INTÉRIEUR, ET BIEN SUR DES SOIGNANTS, DES PATIENTS, DES PARENTS…

     

    ALORS TOUS AU MEETING DU 17 MARS !

    Mots-Clés : , , , , , , , , , , , , ,, , , , 

    Repost 0
    11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 01:20

    Tu viens au meeting ?

    -Non. Je ne veux même pas savoir où c'est.

    -C'est le samedi 17 mars 2012 à Montreuil, à la Parole Errante, de 9 heures à 18 heures

    -Je ne viens pas

    -Mais tu fais quoi ce samedi 17 ?

    - Je dors, j'en ai ma claque! Imagine mes journées: je les passe derrière un écran, et je ne parle plus aux patients. Vois-tu, j'ai mis environ une demie-vie pour apprendre à leur parler. Ou plus exactement ce sont eux,  ceux qu'on dit fous, qui m'ont appris à parler. Ça prend du temps ! Et maintenant, à toute allure, on t'oblige à effacer ce que tu as mis ta vie à apprendre.

    -Mais justement ! Viens au meeting. C'est pour penser et c'est pour agir !

    -Trop tard. C'est foutu. Faut être conscient, quoi ! C'est fini, la psychiatrie ! Maintenant, c'est protocole et compagnie. Alors le programme pour moi, samedi 17 mars, ce sera sieste.

    -Tu rêves de quoi, dans tes siestes ?

    -Ouh là  là, ça fait un moment que je n'ai plus de rêves…. mais des cauchemars…. un monde sans mots… c'est à dire où les mots ne sont plus des mots mais des comprimés… à prendre à heures fixes sous peine d'être catapulté hors du système…. définitivement seul….

    -Ah mais ce n'est pas un cauchemar, c'est la réalité ! Ici et maintenant !! Et c'est le sujet du meeting:  démonter ces discours qui veulent se faire passer pour de la science. C'est la guerre des mots ! Et il vaut mieux se battre à plusieurs si on veut faire autre  chose que de s'empoisonner avec.

    -Tu crois qu'il reste une chance ?

    -Bien sûr, il reste une chance – surtout si on s'en saisit !

    Patricia Janody

     

    ET A CE MEETING  NOUS  POURRONS ENTENDRE:

    SERGE PORTELLI, VICE PRÉSIDENT DU TRIBUNAL DE PARIS

    RAZZY HAMMADI, SECRETAIRE NATIONAL DU PS AUX SERVICES PUBLICS

    SYLVIANE GIAMPINO, PRÉSIDENTE DE ZERO DE CONDUITE

    PIERRE DARDOT, PHILOSOPHE, CO AUTEUR DE "LA NOUVELLE RAISON DU MONDE

    JACQUELINE BERGER, AUTEUR DE "SORTIR DE L'AUTISME"

    FRANÇOIS GONON, NEUROBIOLOGISTE

    ANDRE CORET, PHYSICIEN

    LE PROFESSEUR PIERRE DELION

    DES REPRÉSENTANTS  DE MESSIEURS HOLLANDE, MELENCHON, POUTOU ET DE MADAME JOLY, CANDIDATS A L'ELECTION PRESIDENTIELLE

    PIERRE JOXE , ANCIEN MINISTRE DE LA DÉFENSE ET DE L'INTÉRIEUR, ET BIEN SUR DES SOIGNANTS, DES PATIENTS, DES PARENTS…

     

    ALORS TOUS AU MEETING DU 17 MARS !

    Repost 0
    5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 06:16

    COUP DE GUEULE NET-TEMENT FAIBLISSANT sous forme de lettre ouverte !

    Bonjour chère Patronne d'un lieu de festivités situé en Ville de Province Bourgeoise.

    Le jour où j'ai signé le con-promis de vente de la maison que j'attends sans domicile fixe, j'ai souhaité m'offrir une coupe de Champagne.

    Je suis entrée dans votre merveilleux bar-restaurant, un lieu magique tant par ses vieilles pierres que par les atours dont vous l'avez paré. Limbé de lumières mauves et roses, la féminité toute nuancée du lieu m'a fait instantanément flasher. Séduite, j'ai succombé au charme et n'ai pas lâché ma boîte à photons.
    Me croisant, vous me proposâtes d'exposer les tableaux qui surgiraient d'une inspiration titillée.
    Mais vous refusâtes de me laisser caresser les petites planches de votre estrade pour y faire le clown car, dans cette VPB, il ne fallait pas tenir des propos politiques… quitte à faire rire.

    Les deux sympathiques femmes auxquelles j'avais précédemment parlé m'avaient prévenue: "Une Coluchette à Tout Va Pas Bien, ça va dégager les canalisations car ici ils sont tous constipés!"
    Par ailleurs, effectivement, dans votre bel endroit virtuellement festif, les indigènes mangent le nez dans leur soupe, la bouche en chapeau de gendarme et l'oeil en biais.

    Vous vous plaignîtes que tout le personnel fît la gueule.

    Normal, je n'y ai vu que des hommes de la génération massacrée! Dans mon hôtel, l'équipe de femmes est plus souriante, sauf la gérante qui a du mal à gérer… comme tous ceux qui se sont reconvertis en cette période de récession économique.

    Je vous contactai par la suite en vous soumettant mon idée d'exposition en deux phases: la seconde comprenant ces tableaux qui fument dans ma bouilloire, mais la première incluant quelques crachats ramassés dans la zone de laquelle je m'étais enfuie.
    Je n'obtins pas de réponse.
    Ayant enfin atterri près de l'espace féérique, je vous sollicitai à nouveau pour un rendez-vous plus précis… mais en trois mots vous me répondîtes que vous étiez indisponible jusqu'à une non-date.

    Voici en substance ce que je vous ai répondu, moi qui suis littéralement submergée par les galères et le travail:
    "Je n'ai même pas encore eu le temps de passer dans le centre de TVPB tant je travaille et ai de problèmes à régler.
    Je pense finalement me rendre plutôt à côté de l'ITVPB car on y mange de bonnes huîtres pour trois francs six sous et que les serveuses sont simples mais d'une énhaurme gentillesse. Elles sont même hyper rapides à servir car elles savent ce que c'est d'être surmenée.
    Pour ma promo en peinture (qui ne me rapportera pas des masses de tunes), édition et prod de mon One Woman Show, je m'adresse directement aux professionnels parisiens. Je gagnerai ainsi du temps… et peut-être du fric.
    Je ne réserve pas dans votre établissement pour le 31Décembre car c'est cher pour ma petite escarcelle je. Je perds en effet beaucoup d'argent en stagnant à l'hôtel et au garde-meubles à attendre que la DDPE me balance son CU qu'elle retient elle aussi. Comme j'ai une absence de CUL pas bordé de nouilles, je ne suis pas surprise d'être encore emmerdée par cette zone pas du tout érogène en la circonstance. Je ravale dont ma bile en espérant ne pas avoir la courante à force d'emmagasiner les bouffées acides et les gaz produits s'échappant de mon système pollué par un environnement nauséabond.
     Je passerai éventuellement un jour déguster une coupe ou deux quand le programme musical correspondra à mes goûts. Votre programme ne m'en a pas encore laissé l'espoir. Pas vraiment éclatant ni inspiré.

    Bien cordialement, vous ai-je écrit.  La rage au coeur je suis restée polie et bien entendu ne vous pas asséné les si vilains mots que je viens d'écrire. Votre visage de madone m'avait lui aussi émue. Et dans votre réponse cette fois fort rapide, vous êtes restée digne:

    "A votre aise, chère Alice…"

    La sérénité et la gentillesse dont vous faites preuve a distillé une douceur digne de la noblesse.
    Peut-être n'êtes-vous pas issue de la basse bourgeoise mais de la noblesse ancienne de nos terroirs.
    Il me semble qu'il vous en reste des traces.

     

    La duchesse de Berry

     

                                                        La duchesse de Berry

     

    Comtesse De B…, je vous adresse mes féminages les plus sincères et espère que nos chemins se croiseront à nouveau.

    Car le jour où je vais signer ce putain de papelard après lequel j'aurai couru le temps d'un marathon pacsé aux douleurs qu'il engendre, il est certain que j'aurai envie de revenir vers vous déguster quelques bulles pour quitter enfin un peu la terre et m'élever dans vos cieux que je n'ai pas oubliés.
    J'espère alors que vous serez présente et que nos conditions si différentes ne nous empêcheront pas de nous réconcilier.
    Alors les Arts ne nous feront plus de Lézard.


     

     

     

     

     

     

     


    Repost 0
    11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 04:35

    L’avantage quand on est HYPERACTIF, c’est que l’on travaille pendant que les autres se reposent.

     

    Donc on a toujours fini avant eux ce que l’on a à faire.

     

    … et en ce moment, j’apprécie beaucoup de souffrir, parmi d’autres étiquettes, de ce qui est considéré par la médecine comme une pathologie.

     

    Repost 0
    22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 16:37

    Un pirate   "de mes amis" a balancé un virus sur

     

     mon PC devenu inutilisable.

     

     

    J'attaque ma désinto au Web et le manque n'est pas tous les

     

    jours facile à gérer  !

     

    Je m'organise

             et mijote mon plan personnel de contre-attaque      Je repasse bientôt pour un petit coucou

     

    Repost 0

    Présentation

    • : Au Pays des Merveilles d' Alice
    • Au Pays des Merveilles d' Alice
    • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
    • Contact

    Profil

    • Alice
    • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
    • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

    Recherche

    Archives