Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 20:59
 
D'aucuns pourraient penser que j'ai tenu des propos racistes sur mon blog . Je ne m'attaquais qu'à l'intégrisme religieux et aux réactions qu'il implique.
J'ai par la grâce de l'Internet pris contact avec un imam qui me semble hors des sentiers battus car il s'implique personnellement dans un combat pour la communication et la paix entre les hommes de toutes religions. Pourquoi les êtres les plus purs sont-ils toujours les plus contestés? Le karcher comme la  kalashnikov continueront-ils à permettre aux  tout-puissants de maîtriser le monde? Cet imam n'a-t-il pas un visage à inspirer la confiance?
  
HASSEN CHALGHOUMI. jpg 
 
 
Au hasard, quand je vois la tête de Benoît XVI, je ne ressens pas les mêmes impressions. Et vous?
 
 
 
 
PAPE BENOIT XVI
 
 
 
Ma question à cette être extra-ordinaire, au sens premier du terme,  concernait un problème de voisinage ancien avec une femme magrhébine que je ne parviens pas à résoudre car cette personne reste allergique au dialogue.
Cet imam m'a proposé d'intervenir pour lui parler. Alors qu'elle pratique les prières et le ramadan, mais semble éloignée d'une communication nécessaire à entretenir de bons rapports avec son entourage. Je ne sais pour quelle raison elle semble être aussi sûre de son bon droit et de sa toute-puissance, si ce n'est qu'elle reste "la daronne" d'une grande communauté magrhébine du quartier.
Quoi qu'il en soit, M. Hassen Chalgoumi a entendu ma plainte et mon inquiétude sur des comportements excessifs et dérangeants qui émanent d'une personne censée être très religieuse. Gênes sonores constantes et insultes si je fais une remarque.
 J'espère que l'intervention de l'imam Chalghoumi , ou de l'un de ses médiateurs, permettra de tempérer une montée de haine raciste que je ne parviens plus à gérer.
 
 Si vous souhaitez savoir de qui je parle, lisez cet article.
 
L'imam de Drancy chassé par ses fidèles
 
 
 

Hassen Chalghoumi, l'imam de Drancy, en région parisienne, a dû quitter précipitamment sa mosquée lors de la prière vendredi 29 janvier. Sommé de s'expliquer sur les incidents qui ont eu lieu dans cette même mosquée lundi 25 janvier, il a été pris à parti par des centaines de fidèles et être raccompagné sous escorte policière. «Menteur!» et autres noms d'oiseaux ont fusé lorsque Hassan Chalghoumi, hostile à la burqa, s'est saisi du micro pour une explication devant les fidèles venus nombreux pour la grande prière hebdomadaire musulmane.

Tout a commencé il y a une semaine, le vendredi 22 janvier, quand Hassen Chalghoumi avait publiquement pris position pour une loi contre la burqa en France dans les colonnes du Parisien. Il avait notamment confié au quotidien: 22-01-2010-787034.php

Je suis pour l'interdiction par la loi de la burqa, qui n'a pas sa place en France, pays où les femmes votent depuis 1945. [...] A la différence du voile qui couvre les cheveux, la burqa, ou devrais-je dire le niqab, n'a aucun fondement dans l'islam, ni dans le Coran. Cette tradition très minoritaire renvoie à une idéologie qui saborde la religion musulmane. La burqa est une prison pour les femmes, un outil de domination sexiste et d'embrigadement islamiste.

Quatre jour après ces déclarations, l'imam avait déposé plainte contre X pour violences volontaires et mencaes de mort. Il avait affirmé qu'un groupe de 80 islamistes avait fait irruption lundi soir dans sa mosquée, à l'heure de la prière, et se serait emparé du micro, le traitant notamment de «mécréant et d'imam des juifs.» Une version contestée par plusieurs témoins: «Nous étions une centaine à assister à la prière, explique un fidèle. Quelques-uns ont peut-être traité l'imam d' imam des juifs, mais personne n'a proféré de menaces de mort.» Deux plaintes pour dénonciation calomnieuse ont été déposées.

Hassen Chalghoumi, président de l'association culturelle Al-Nour (la lumière) qui gère la mosquée et connu pour ses prises de position médiatiques en faveur d'un «islam de France» et d'un rapprochement avec la communauté juive, a déjà été victime de représailles en 2006 et 2009. A sa demande, Hassen Chalghoumi est sous protection policière depuis les incidents. Sa mosquée est placée sous surveillance.

[Lire l'article complet sur l'AFP]

A lire aussi l'ensemble de nos articles, tribunes, grand format sur la burqa

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: une femme portant la burqa en Afghanistan. REUTERS/Morteza Nikoubazl

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives