Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 19:17

Pourquoi le Di-Antalvic va être interdit

 

Anna Alter - Marianne | Mercredi 28 Juillet 2010 à 05:01 | Lu 12277 fois


Ce médicament qui allie antalgique et opiacée figure parmi les préférés des Français. Seul hic: il ne fait pas que soulager la douleur, il peut aussi être mortel en cas de surdosage. Comme beaucoup de médicaments. A cette différence près que le di-Antalvic fait, en plus, très mal à la Sécu puisque, contrairement au banal paracétamol, il est délivré sur ordonnance et remboursé.

 

J'avais pourtant connaissance que le Paracétamol était beaucoup utilisé en Angleterre comme molécule permettant de se suicider par destruction du foie:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Parac%C3%A9tamol#Surdosage_non_volontaire_et_suicide

Ce qui me laisse à penser que nous sommes encore là sur des problèmes économiques et non de santé. Bonjour l'hypocrisie gouvernementale!



La nouvelle donne d’avance la migraine à tous les accros au Di-Antalvic : d’ici 15 mois, ils ne trouveront plus en pharmacie leur drogue. Les usagers ne pourront même pas se ravitailler dans les pays voisins, la consommation de l’opiacé  présent dans les gélules anti-douleur vient d’être interdite dans toute l’Europe. Après des années  de prescription et une ultime réévaluation du rapport bénéfice-risque, l’Agence européenne du médicaments a décidé retirer du marché tous les produits contenant du dextropropoxyphène ou DXP- c’est le nom savant de la petite molécule dérivée de la morphine qui deviendra illicite à partir du mois d’Octobre 2011. Sanofi-Aventis l’avait mariée dans les années 1960 au paracétamol — dont la molécule était tombée dans le domaine public — pour le meilleur et le pire : l’association bienfaisante des deux soulage les affections douloureuses modérées à intense et, ce faisant, remplit les caisses du laboratoire en vidant celles des assurances maladies, par un effet de vases communicants classique.
Ajouter un principe actif et quelques excipients à une bonne vieille molécule tombée dans le domaine public est une méthode pour lui donner une seconde vie au frais de la Sécu. Dans le cas du Di Antalvic  l’opération a réussi au-delà de toutes espérances : délivré uniquement sur ordonnance et remboursé depuis 1964, le médicament a des propriétés antalgiques qui ont séduit les Français. Près de huit millions de nos compatriotes risquent de souffrir de manque quand il sera retiré de la vente. Nous en sommes les plus gros consommateurs européens et nous représentons 95% des utilisateurs réguliers. Mais d’après des études réalisées après 46 ans de bons et loyaux services, la gélule miraculeuse apporte trop peu de bénéfices par rapport aux risques de morts par overdoses, volontaires ou accidentelles.
L’aspirine fait des trous dans l’estomac, le Di Antalvic est sans doute un peu moins toxique, mais il creuse le trou de la Sécu…


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives