Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 20:20

Grande consommatrice du petit écran, je décide en 2008 de m’offrir un décodeur TNT afin d’élargir le champ de mon ignorance.


Ayant beaucoup de difficultés à garder le cap avec cet appareil, je profite en 2009 d’une offre promotionnelle de TV-Numéric pour m’y abonner : http://www.tvnumeric.com/

59 € pour bénéficier de quelques chaînes supplémentaires durant 6 mois, avec la possibilité par la suite de conserver le décodeur qui permet d’accéder aux chaînes gratuites de la TNT.

 

Comme j’avais souvent des coupures sur la réception et un énorme téléviseur qui me prenait beaucoup de place, je décide cet été de m’offrir un récepteur TV à écran plat avec TNT intégrée, en me disant que j’allais enfin être tranquille. Sachant que le « tout numérique » nous serait un passage obligé d’ici peu, je me dis qu’il valait mieux prévenir que guérir et éviter un rush éventuel de tous les consommateurs peu prévoyants.

Je pensais enfin obtenir une certaine amélioration de la réception TNT et commandai donc un nouveau téléviseur, de marque Sony au prix de 399€, qui me fut mis en marche par le technicien de l’enseigne Darty.

http://www.darty.com/

Bien entendu, il ne me réinstalle pas les branchements précédents car ce n’est pas compris dans « le Contrat de Confiance ». Ce dont je me doutais bien.

 

Je contacte donc un antenniste artisan privé qui m’explique l’impossibilité de pratiquer des enregistrements directement sur le téléviseur… Et que pour cela je devais conserver mon ancien décodeur ! Je paie donc en supplément la somme de 60€ pour le travail de ce professionnel. Là, je n’ai pas encore trop de surprise car je m’attendais à quelques difficultés de branchements.

 

Mais la suite de l’histoire commence à m’agacer fortement. Tout d’abord, je subis des coupures quotidiennes sur la réception du téléviseur. Je contacte donc le SAV de chez Darty et un technicien fort aimable me précise que ces problèmes ne sont pas dus au produit mais à des insuffisances des émetteurs émanant de Tour Eiffel, via Chennevières en ce qui me concerne. J’avais pourtant lu sur le site du CSA

http://www.csa.fr/

toutes les soi-disant garanties qui concernaient mon lieu de résidence.

Mais la TNT sur la télévision passerait par l’antenne extérieure alors que la réception par le décodeur passerait part le câble ! Et voilà qui change tout ! Je n’avais pas prévu que les promesses ne sont pas toujours à la hauteur des compétences. Donc, je me retrouve à utiliser la plupart du temps mon décodeur TV-Numéric.

Comme je ne suis pas technicienne en télévisuel, je reste surprise d’une certaine forme de carence sur l’appareil de télévision. Car, il me suffit de mettre en marche le décodeur, sans passer par lui, pour que la réception fonctionne la plupart du temps.

 

Aujourd’hui, je ne parviens même plus à réinitialiser mon décodeur et le site de TV-Numéric me répond que « l’accès à mon espace abonné est momentanément indisponible ».

De qui se moque-t-on dans cette obligation à passer au numérique? N’y aurait-il pas un problème avec les engagements du CSA?

Les distributeurs d’appareils télévisuels et de décodeurs sont-ils à la hauteur de la technologie apparemment défaillante?

Qui devient responsable dans ce système qui ne fonctionne pas?

 

In fine, je n’aurais pas tendance à inciter les consommateurs à se précipiter sur la TNT en ce moment. Même si je me demande ce qu’il va se passer lors de l’instant où nous n’aurons plus le choix.

 

ANTENNES


Voir l'article de Libé



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives