Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 18:13

 

Il paraît que les assos de parents d'élèves récriminent sur l'idée de supprimer la notation. Mais je ne vois pas en quoi elle sert à quelque chose.


Noter les élèves les uns par rapport aux autres ne fait que renforcer les difficultés des plus faibles et valoriser les meilleurs...qui n'en n'ont pas forcément besoin.

Le grille employée sur ABC revient exactement au même.

Ne serait-il pas plus intéressant d'évaluer l'élève selon ses progrès?

N'est-ce pas ce qui est pratiqué dans les pays nordiques qui obtiennent les meilleurs résultats d'Europe sur les compétences  scolaires?

 

Voir Système scolaire en Finlande

 

Mais cette évaluation personnalisée demanderait d'autres moyens: un suivi régulier et adapté pour chaque élève et dans chaque domaine de compétence.

Ce qui imposerait une augmentation du personnel enseignant afin de créer des cours spécifiques au niveau des élèves et non des classes d'âge.

Alors,que les Français cessent de se gargariser avec des nortes qui ne correspndent pas à grand chose avec les  compétence réelles de leurs  enfants! Quand on sait que pour l'obtention du BAC, il est demandé aux profs de réajuster les notes pour obtenir un quota prévu par le ministère, que penser de cette notation totalement arbitaire?

 

Voir l'article de Marianne auquel je n'adhère pas vraiment.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blutch 30/05/2010 22:03



Excuse-moi, mais là, tu ne prends pas de risques. J'espère bien que tu sois très en dessus de ces nullités intégrales.
Par contre, ce que je n'ai jamais compris, c'est l'absence de proposition de la part des spécialistes de l'instruction: les profs.
Pourquoi diable se contentent-ils de critiquer les conneries des sinistres, sans faire de propositions intelligentes.
Lorsqu'on veut faire évoluer la société, il faut savoir mouiller sa chemise.
Lorsque j'avais encore un patron et qu'il me disait des conneries, je lui faisais des contre-propositions en assumant le risque de me tromper. Lorsqu'il refusait, il faisait faire le travail par
un autre ....qui (la plupart du temps) se plantait. Il avait donc cessé de me contre-dire sous le falacieux prétexte que c'est lui le patron.....
Blutch.



Alice 30/05/2010 22:09



Ben c'est très simple: De une, on ne nous demande pas notre avis; de deux, si on a le malheur de le donner alors qu'il ne correspond pas à la politique
gouvernementale, on nous saque! D'une façon ou d'une autre, personne n'en à rien àf' de ce que pensent "les acteurs de terrain"...pour employer une expression à la mode!
Ce qui ne m'a jamais empêchée de lefaire, sans résultat.



Blutch 25/05/2010 01:32



Lorsqu'une administration veut suivre les va-et-viens d'un hyperactif indéterminé, on va forcément dans le mur. Forcément: le mammouth n'a pas l'agilité du Nain..... Et lorsqu'en plus, le gros
évite de marcher sur le petit, çà le déséquilibre....
Il est prouvé qu'en matière d'instruction, l'esprit de compétition n'est pas seulement inopérant, mais franchement ravageur; et que tous les élèves y perdent. Les systèmes qui sont efficaces ont
misé sur la collaboration des élèves entre eux. Et je ne parle pas du travail untel qui se fait à deux ou trois, mais une collaboration permanente dans la classe (et même, si nécessaire, au
delà).
Blutch



Alice 30/05/2010 20:22



Hé bien certes! Mais qui pourra OSER changer ce système de notation? Combien de temps devrons-nous attendre afin qu'un Ministre de L'éducation Nationale se
mouille?


Dommage que l'on ne m'ait pas encore proposé ce poste. Car très humblement, j'ai bien plus d'idées sur le système scolaire que les Allègre, Ferry, Robien,
Darcos et Chatel.


Mais nous nous n'avons pas les mêmes motivations...



Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives