Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 15:37



Je ne puis me retenir de transmettre ce petit article de QUOTIMED.
Même les médecins sont réticents à la vaccination.

Et l'on ose parler de difficultés de communication alors qu'on nous bassine partout qu'il est nécessaire d'aller se faire piquer!
J'ai d'ailleurs appris hier que les toubibs nés avant 1957 n'étaient pas obligés de subir la contrainte. Je trouve cette particularité très arbitraire.
Etant moi-même née avant 57, puis-je en déduire que les risques sont minimes en ce qui me concerne?

Voici, en attendant, une bonne solution pour être tranquille dans les transports en commun!
Source: Humour Savoyard


Plus d’un tiers des médecins restent réfractaires à la vaccination

Effectuée auprès de 3 530 médecins entre le 17 et le 27 octobre, l’enquête réalisée, via Internet, par MG France et la CMH (Coordination médicale hospitalière) confirme les difficultés de communication autour du vaccin contre la grippe A(H1N1)v : 41,8 % des libéraux et 33,4 % des hospitaliers déclarent qu’ils ne sont pas prêts à se faire vacciner. Globalement, 36,8 % des médecins se déclarent réfractaires à titre personnel, contre 27,6 % il y a deux mois.

À QUELQUES JOURS du coup d’envoi de la vaccination de masse et deux semaines après le lancement de la vaccination des hospitaliers, l’enquête de MG France et de la CMH, pour n’être pas un sondage, va interpeller l’opinion et les pouvoirs publics. Elle révèle que les réticences exprimées dans le corps médical contre la vaccination, malgré les efforts de communication scientifiques des dernières semaines, se maintiennent à un niveau certes minoritaire mais relativement élevé : globalement, 63,2 % des médecins se déclarent prêts à se faire vacciner.

C’est mieux qu’il y a deux mois, lors de la précédente enquête, qui enregistrait 55,9 % de réponses positives à la même question. Mais les non progressent également, ils passent de 27,6 % à 36,8 %. Et alors que 16,5 % réservaient leur réponse en septembre, 100 % des participants à l’enquête expriment un avis.

Côté hospitaliers, les oui et les non progressent : 66,6 % ont l’intention de se faire vacciner, contre 61,5 %, mais 33,4 % disent qu’ils ne le feront pas, contre 24 %.

C’est chez les libéraux que le score des non atteint son plus haut niveau, à 41,8 %, contre 32,5 %. Les oui représentent 58,2 %, contre 47,6 % il y a deux mois. Ils sont certes majoritaires, mais l’opposition vaccinale s’accroît dans les rangs médicaux.

L’enquête essaie de fournir une explication au refus du vaccin, en proposant diverses réponses. Ce sont les risques de complication qui sont évoqués par 71,3 % des opposants à la vaccination (72,5 % des libéraux et 70,2 % des hospitaliers). Vient ensuite la question des adjuvants, signalée par 70,3 % des médecins (67,7 % des hospitaliers et 73,6 % des libéraux). Également en cause, la double vaccination, avec 59,4 % des médecins (57,9 % des hospitaliers et 60,5 % des libéraux).

Enfin, des critiques s’expriment quant aux modalités de l’organisation matérielle : 20,7 % des médecins déclarent qu’elle ne leur convient pas (22,10 % des hospitaliers et 31,7 % des libéraux).

Pour les organisations syndicales qui ont lancé l’enquête, il est donc « urgent d’améliorer l’efficacité de la campagne de vaccination » et, en premier lieu, d’« impliquer directement les organisations médicales, scientifiques, professionnelles et syndicales dans le plan pandémie ».


› CHRISTIAN DELAHAYE


Quotimed.com , le 05/11/2009


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Reynald 05/11/2009 21:51


Chère Alice,
                 ce sont les scientifiques qui sont "flexibles",
souvent hélas par compromissions.......... financières.
Reynald


Reynald 05/11/2009 19:26


Chère Alice,
                  se référer à l'OMS pour avoir un avis objectif est aussi hasardeux que de demander un
certificat de moralité à un mafioso. Elle est totalement noyautée par les lobbys pharmaceutiques et industriels, donc aussi compétente que de demander à la pharmacienne Bachelot son avis sur
acupuncture...
Un scientifique n'est (+ou-) compétent QUE dans son domaine particulier. Hors de çà, il est globalement beaucoup plus crédule que la moyenne des gens, ou pour se protéger, il ne croit en rien
d'autre que sa toute petite case de compétence, alors il fait semblant en  suivant les avis officiels.

Avec les scientifiques, une chose m'a toujours amusée, depuis quelques siècles que des gens s'autoproclament tels, ils passent leur temps à trouver que leur prédécesseurs étaient des ânes, qu'ils
n'avaient pas compris que...
Donc la vocation du scientifique d'aujourd'hui est de devenir l'âne de demain... Et ils voudraient être pris au sérieux!!!
Amitiés
Reynald


Alice 05/11/2009 20:49


Je vois que nous avons la même confiance envers l'OMS! Je dirais qu'il y a les sciences dures, les sciences molles...et beaucoup de sciences
flexibles!


Jo 05/11/2009 18:25


Quand je parle de "scientifique", je ne parle pas de "fiabilité" ! Je ne demande pas à mon médecin d'être un grand scientifique, au contraire je préfère qu'il soit à l'écoute, humain, intuitif. Je
voulais juste dire que les médecins ont des réactions proches des patients, parce qu'ils vivent dans le même monde, qui n'est pas toujours rationnel. Alors que l'OMS et le ministère cherchent,
parce que c'est leur rôle, à rationaliser, et oublient parfois que les évidences scientifiques ne sont pas des évidences pour tous.


Alice 05/11/2009 19:03


Je ne fais pas partie de ceux qui croient en des évidences scientifiques. Pour être convaincue, j'ai plutôt besoin de preuves.


Jo 05/11/2009 17:54


Les médecins ne sont pas vraiment scientifiques… Leur art s'apparente pas mal à la divination et au chamanisme. Ce qui suffit à expliquer leurs réticences devant la vaccination, qui est un moyen
bien scientifique de les rendre moins utiles !


Alice 05/11/2009 18:02


 C'est l'OMS qui a lancé le progammme de vaccination de masse. L'OMS est composée de professionnnels de la santé  et de personnes techniquement
qualifiées dans ce domaine. Alors comment penser que cette organisation soit plus scientifiquement fiable que les médecins libéraux? Roselyne serait-elle plus
qualifiée que ceux qui pratiquent la ùmédecine au quotidien?


Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives