Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 20:43

 

DESPERATE HOUSEWIFES : JE LES AIME !

 

  Cette série, diffusée sur M6, est bien loin d’être une référence intellectuelle mais présente l’avantage d’une détente garantie. J’en apprécie l’humour et l’exagération des comportements.

 

desperate-housewives-1

 

Les « bonnes femmes » sont amies mais vaches entre elles dès que leur ego est soumis à l’épreuve. Elles sont prêtes à donner le  meilleur d’elles-mêmes à condition que personne n’interfère dans la gestion de leur vie et de leur indépendance. Alors, elles  échafaudent des plans machiavéliques que rien ne peut freiner.

Elles aiment les hommes s’ils les laissent libres de décider selon leur volonté.

En bref, elles sont toutes chaleureuses, sympathiques et garces à la fois. Leur conduite est à peine exagérée si je repense aux relations que j’ai vécues avec les femmes.

Ces héroïnes désespérées sont extravagantes mais si charmantes qu’on a envie de les aimer… Malgré tous leurs coups tordus. Elles respirent la vie avec une force qui va au-delà des conventions. Peu importe les réflexions désagréables qu’elles se balancent et les « entourloupes» qu’elles se font, elles sont là et toujours fidèles à elles-mêmes.

Je les aime pour leur mauvaise foi, leur engeance et leur capacité à se sortir de toutes les situations les plus scabreuses.

Non, elles ne sont pas des modèles à suivre si je m’en réfère à mes orientations féministes ! Mais elles présentent l’avantage de nous décomplexer de nos doutes et de nos travers… même si nous n’allons pas jusqu’à sortir le pistolet !

J’aime Bree pour sa froideur, ses exigences et sa maîtrise d’elle-même, car elle en

déroge quelquefois.

J’aime Linette pour sa capacité à combiner sa vie professionnelle et sa vie familiale car il lui arrive de paniquer.

J’aime Susan pour sa fraîcheur, son infantilisme et son romantisme car elle finit elle aussi toujours à parvenir à ses fins. Et son gamin si mignon me fait complètement craquer.

J’aime Gabrielle, un peu moins, pour son désir d’ascension sociale et son besoin d’être reconnue comme américaine à part entière, car elle sait faire des efforts pour son mari.

J’aime Karen pour sa volonté à ne pas vieillir dans la solitude et s’investir dans une relation conjugale malgré son âge avancé.

Je dois reconnaître que je n’aimais pas trop la grande pétasse peu intéressante et ne me suis pas attachée à Catherine dont je trouve ses délires fort peu crédibles.

 

Je regrette seulement qu’elles soient toutes jolies, voire canons, sinon « la vieille » que cela n’empêche pas de s’éclater encore sexuellement.

 

desperate housewives 81

 

In fine, ces dames représentent bien pour moi tous les fantasmes et les travers féminins.

 

J'attends impatiemment la diffusion en France de la saison 7, car il y a de plus en plus de mystère et de morts !!!

 

Au regard de cette série, il semblerait que les femmes dominent les hommes par leur capacité à la manipulation. Mais serait-ce si loin de la réalité ? La femme est-elle réellement le sexe faible ?  

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives