Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 19:20


 

  LES NOUVELLES AVENTURES D'ALICE AUX PAYS DES MERVEILLES

 

3È ÉPISODE - ALICE TAPE L'INCRUSTE CHEZ LES DAMES DE COEUR.

 

A la sortie du tunnel, Alice s'empiffra de biscuits et son ego devint surdimensionné, comme sa taille.

 

 

 

ALICE FAUTEUIL MACABRE

 

 

 

Après être passée dans un bouge tenu par des hommes, elle prit une pension pour femmes et ne fut pas déçue de son voyage.

Elle préférait à priori la compagnie et l'efficacité des femmes mais avait toujours du mal à assumer qu'elles lui ressemblassent trop.

La Dame de coeur de la pension de famille avait quasiment le même âge que sa fille…et elle la lui rappelait, ce qui n'allait pas faciliter la relation.

Toutefois, elle était plus souple qu'à son grand âge lors de la première vie d'Alice.

 


 

REINE ROUGEalice-au-pays-des-merveilles-44586.jpg

 

 

 

 

 

Alice râlait sans cesse car elle souffrait de devoir recommencer chaque jour des aventures qui n'en finissaient pas l'épuiser.

Elle accumula les réflexions sur la mauvaise qualité de la bâtisse et des installations de la pension alors que toutes les abeilles de la ruche s'étaient décarcassées pour lui trouver la chambre la plus confortable. La dame de coeur dut se morfondre de cette ingratitude et envoya paître Alice qui se plaignait de difficultés de connexion à l'Internet.

Comme elle était soupe au lait, elle se vexa et décida de changer de crèmerie.

 

Elle trouva par le Web, sa tasse de thé, une pension tenue par un surdiplômé des concours de cuisine et son épouse.

Un peu plus éloignée du centre de l'agglomération provinciale, les tarifs en étaient très avantageux. Alice, qui avait toujours comme référence les valeurs de la capitale, fut séduite par l'idée d'avoir une plus grande chambre à moindre coût. Elle ne cracha pas non plus sur le fait que le patron était à la fois le chef, ce qui n'est pas toujours évident car le chef travaille tout le temps alors que le patron se repose. Mais dans sa petite maison de femmes, l'équipe est si bien complémentaire et solidaire que la patronne peut se reposer afin d'afficher son sourire du début de semaine, alors qu'ailleurs tous les rois et valets font la gueule comme un lundi.

 

De plus, le chef cuistot, comme souvent ceux dont l'étiquette couvre le chef, était une personne de mauvais caractère.Alice l'avait remarqué avec les chefs de chorale qui lui reprochaient de s'endormir quand elle tombait d'épuisement. C'est ballot, mais aujourd'hui, ces nouveaux chefs d'hôtellerie lui reprochent plutôt de ne pas assez dormir. Comme quoi on ne peut jamais satisfaire tout le monde, alors autant rester soi-même.

 

Justement, ce qu'Alice apprécie par-dessus tout à la pension des Saltimbanques c'est que toute la ruche se plie en quatre pour qu'elle puisse faire son lit comme elle se couche.

Et, normal pour un chef, le cuistot l'asséna à coups de règlement et de mises aux normes. Logique, il travaillait avant dans l'Administration Territoriale. Ca laisse des traces !

 

Ses menus épluchés se révélèrent être bien plus indigestes que ceux des super nanas cheftaines de la maisonnée dont la clientèle doit être plus raffinée.

 

Puis il se choqua de ses créations plastiques sans tabou, craignant qu'elle n'en affiche sur sa porte. 

"Mon Dieu, quelle horreur! Surtout pour une femme !"

 

HERMAPHRODISME-003.jpg

 

 Hermaphrodisme- Sol'R'

C'est là qu'Alice ne se sentit plus le courage d'affronter un tel terrain d'étroitesse intellectuelle. 

Nier le sexe, c'est nier la vie.

 

Déjà, lorsqu'elle avait demandé des renseignements, le Grand Chef avait piqué sa crise de parano en croyant à un gag. Comme si, à notre époque, il eut été impossible à une Alice ou une Thérèse, de se retrouver SDF après 35 ans de prise de voile! Bienheureux les malvoyants d'à travers des oeillères !

 

En plus du compactage de ses bagages, Alice sentait l'étau se resserrer autour de la tête. Elle s'était promis de sortir de l'étau en même temps que du tunnel. Alors…

 

Tout ce bloc-âge, et non bo-cage, fut fatal au "jeune entrepreneur".


Pas plus de cage que de case. Vouloir faire entrer Alice dans une case fixe relève de Mission Impossible. Comme vous avez dû le remarquer, vous mes ami(e)s qui suivez de près les dernières Mésaventures d'Alice au Pays des Merveilles, Alice est IN-CASA-BLE. Et là je pense à la Fortuna, la pro de la Casa, à laquelle je réserve l'un de mes meilleurs sketches.

 

Alice décida de rester dans la Ruche des Saltimbanques car elle s'était attachée à toutes ces femmes de coeur.Chaque ouvrière y a bien sûr sa spécialité.
Céline est le bras droit très musclé de La Reine. Elle est sensible et toujours là à votre écoute. De plus, elle travaille dans les créneaux horaires d'Alice. C'est donc celle qu'elle connaît le mieux. Une abeille prête à prendre son envol, si son émotivité ne la freine pas trop. Alice espère que sa confiance en elle grandira vite.
Sa soeur, Audrey, s'active à faire frémir les papilles avec ses hors-d'oeuvres et ses desserts qu'Alice n'a pas eu le temps d'essayer tous tant elle a aimé son pain de viande. Son caractère posé l'apaise. Elle semble se satisfaire de son présent C'est la Carpe Diem de la maison. Alice a testé d'autres plats réalisés par Audrey. Chapeau à la plus ancienne Abeille !
Sophie la spécialiste des plats de résistance est une graine de chef gastro. Alice sent qu'elle va faire d'ici peu une virée vers la campagne environnante ou peut-être Paris. Une femme autonome et combattive comme elle, donc, une copine. Et elle a un look d'enfer sur son scooter!
Elle n'est pas en très bonne santé, mais rien d'étonnant avec la super médecine française dont seuls les nantis profitent. Il faut dire que la Ruche n'a pas une cuisine très adaptée aux ouvrières. Petite et éclairée aux néons, de quoi vous coller la migraine en moins de deux.
Jessica, la jolie blonde et douce vous réaménage une chambre en un clin d'oeil. La pro de la décor intérieure.
Alice regrette de ne pas la connaître plus, mais elle "est du matin", ce qui les sépare naturellement.. Donc Alice a eu le temps de l'apprécier. Un petit bout d'abeille vraiment mure pour ses 21 ans. Organisée comme on aimerait l'être à cet âge. Et toujours prête à partager une tranche de rigolade, elle charrie Alice sur son sens de la désorientation. De plus, elle connaît tous les bons plans du coin et les bonnes adresses gastronomiques, comme Sophie. Alice sens qu'elle va bientôt pouvoir faire la tournée des Chefs et se régaler à des coûts plus honnêtes qu'en région parisienne.
Vive les jeunes abeilles de la Ruche des saltimbanques!

 

Vraiment, la dame de Coeur a assuré dans la constitution de sa cour.

 

 


                                                 helena bonham carter

                                   Helena Bonham Carter joue le rôle de la Reine Rouge


Alice a trouvé ici la chaleur du corps et du coeur.

Cinq filles au lieu d'une seule? Que demander de plus?

C'était simple: elle se sentait comme chez elle.

Rien ne la ferait plus bouger avant qu'elle ne puisse rejoigne sa nouvelle tanière.

 

                    … surtout pas un homme car elle se récolte toujours de nouveaux parasites ;-) !

  Alice a même l'espoir de rencontrer bientôt un homme bien qui s'assume et l'aide dans ses galères informatiques.

Dinah, sa chatte commence aussi à se sentir à l'aise dans cet environnement.

La nuit passée, elle est sortie par la porte fenêtre et a visité la pelouse.

Puis elle a tenté le long couloir, mais pas plus de deux mètres.

Alice à tremblé qu'elle ne se fasse écraser. Mais un samedi soir, pas un seul véhicule dans la ZI.

La Zone, au moins Alice n'est pas dépaysée. Ca lui fera une transition...

 

Finalement, où pourraient-elles être plus tranquilles toutes les deux?

Alice sera-t-elle un jour la folle de la Reine Rouge?

 

Alice a été naïve.

Tout en restant fraîche, elle est devenue méfiante. 

Quand elle doute, elle consacre deux fois plus de temps à l'échange avec les abeilles et à la réflexion.  

Ce qui, au bout du compte lui permet d'en gagner.

Le temps prime pour elle aujourd'hui. Elle avance dans son travail et dans ses contacts à créer.

 

Morale de l'histoire:

Après avoir trimballé longtemps un complexe d'infériorité, ne laissez pas vos chevilles enfler.

 

Lire 1er et  épisodes en cliquant sur les nombres.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives