Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 18:41

Il ne fait pas bon  vieillir ou être malade par les temps qui courent.

 
Communiqué du 7 septembre 2009 de l'ADMD
 

Alors que le Gouvernement se cache derrière son plan antidouleurs pour refuser la légalisation de l’aide active à mourir, les masques tombent et dévoilent une triste équation : douleur = rédemption

Ces dernières années, les pouvoirs publics ont indiqué aux Français que la fin de vie n’était pas un problème et que, contrairement au souhait de 86,3% d’entre eux (sondage BVA de mai 2009), la légalisation de l’euthanasie ne serait pas débattue car la douleur était entièrement prise en charge. « En France, on ne souffre plus », nous disait-on.

Outre le fait que cette assertion est fausse – ceux qui ont survécu à une maladie grave le savent – et qu’elle ne prend pas en considération la douleur morale et psychologique de certaines situations de fin de vie, nous apprenons que pour combler le déficit de la sécurité sociale il est envisagé une diminution du remboursement, non compensée par les mutuelles, de l’aspirine et du paracétamol, « médicaments de prescription facultative », nous dit-on.

Comment lutter efficacement contre la douleur si les patients en fin de vie ne peuvent plus se payer ces médicaments, seule solution pour atténuer les affres de la fin de vie compte tenu de notre législation actuelle ?

On voit bien là que la situation de fin de vie n’est pas la préoccupation des pouvoirs publics qui considèrent probablement que douleur = rédemption. Est-ce que le rapprochement de certains responsables politiques avec les chrétiens-démocrates de Christine Boutin et avec le MPF de Philippe de Villiers y est pour quelque chose ?

Toujours est-il qu’en France, contrairement à ce qui se passe en Belgique, aux Pays-Bas ou au Luxembourg, la fin de vie sera plus que jamais une épreuve épouvantable : pas de possibilité d’accélérer humainement un processus irréversible et accès aux antidouleurs réservé aux plus riches.

L’ADMD, par la voix de son président, Jean-Luc Romero, demande au Gouvernement de renoncer à son projet de déremboursement des antidouleurs et renouvelle sa demande d’un débat général sur les moyens actuels de prise en charge de la douleur ainsi que sur la fin de vie, sans exclure l’aide active à mourir.

 

Certes, l'on peut et l'on doit différencier l'Aspirine de la Morphine, plus délicate d'emploi. Mais pourquoi priver la majorité des français de deux antalgiques qui les aident à souffrir moins dans certaines pathologies comme l'arthrose, les douleurs dentaires, les maux de tête, les lombalgies et bien d'autres. Ces douleurs seraient-elles devenues si peu importantes que vivre sans deviendrait un confort bourgeois comme de s'enfoncer dans un Canapé Steiner?
Après avoir mis des dizaines d'années à utiliser la morphine à bon escient, devrions-nous aujourd'hui souffrir pour toutes les douleurs qui ne seraient pas ciblées fin de vie?

Cotiser à la CPAM sans rien dire,tout en payant une part de plus en plus importante sur chacun de nos actes médicaux comme sur les médicaments?

Je me demande une fois de plus qui va bouger pour que les "réformes Sarko" cessent de nuire aux plus démunis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

reynald 19/09/2009 00:52

Chère Alice,                  avec un scrutin majoritaire, c'est toujours le même problème, on ne vote pas POUR une personne, mais CONTRE celui qui nous convient le moins. Pour sortir de cette situation absurde, il faut passer au scrutin proportionnel. C'est sans autre alternative possible, hélas. De toute façon, même le Pen ne serait pas arriver à massacrer la France comme son clone (l'autre orthographe est aussi possible)AmitiésReynald

Alice 21/09/2009 21:32


Sur les problèmes de médicaments, j'ai une très bonne relation  avec ma nouvelle pharmacienne qui me semble un tantinet à gauche. Alors que la
cambodgienne près de chez moi se la joue dure et bornée. Normal, fille de Consul! Comme quoi les immigrés ne sont pas tous issus d'origine prolétaire!!!
Cela me demande juste de faire 1,5 km de plus! MaisMme K. est tellement plus cool que je vais aller dans son officine jusqu'à ce que je subisse un handicap physique qui m'en
empêcherait!!!


reynald 18/09/2009 01:01

Chère alice,                  je crains qu'il ne faille commencer par apprendre aux Français à ne plus voter pour un père fouettard qui leur permet de démissionner sur tout puisqu'il est seul à en décider. Jusqu'en 2012 (au moins), les Français l'ont dans le c.. Sauront-ils alors penser par eux-mêmes ou se feront-ils encore guider la main par Sarko?S'il peut démolir la France, c'est que plus d'un Français sur deux a été assez con pour lui donner les clefs de la maison. Si ces Français-là ne se réveillent pas, ce sera reparti pour un tour...Amitiés Reynald

Alice 18/09/2009 22:42


Oui, mais pour qui les Français pourraient-ils voter, sinon pour ceux qui ne se présentent pas? Je viens d'en discuter avec une amie PS qui commence à
avoir presque autant de doutes que moi...sans être tout à fait les mêmes!


Anakyne 15/09/2009 09:15

Bonjour Alice,tout d'abord soyez la bienvenue dans la communauté "Liberté de penser" un espace qui nous est réservé, dernier espace des derniers contestataires de ce pays.Concernant votre article j'en partage totalement le contenu et j'ai souvent essayé de mobiliser nos compatriotes sur le danger que représentent toutes ces réformes mais en vain. Il y a chez nos compatriotes un laxisme, une apathie ambiante qui désespère et qui laisse à NS un large champ de manœuvre.J'avoue parfois être découragé.Je vous souhaite une bonne journée.Christian

Alice 18/09/2009 22:46


Merci de m'avoir intégrée à votre communauté!
Voici un certain temps que je navigue pour trouver des communautés proches de mes idées et que je m'aperçois qu'il ne se fait pas de critiquer les parrtis politiques. Elus comme opposants, que
d'étroitesse d'esprit!!! 


Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives