Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 16:54

Il y a longtemps que je ne vous avais pas envoyé un peu de musique!
Alors, supportant de plus en plus péniblement la politique sarkosienne, j'essaie de garder le moral  en réécoutant inlassablement une de mes chansons préférées de Léo Ferre: Les Anarchistes.
J'ai vu cet artiste trois fois sur scène dans des contextes très différents. J'ai ressenti mes plus grandes émotions quand il s'est produit dans une petite salle alors que j'étais placée au troisième rang.

Mais je me demande aujourd'hui où se cachent les anarchistes. Qui réagit aux folies destructrices du petit roi? Le PC est caduque et le PS en pleine crise d'autodestruction.
Je connais autour de moi de nombreuses personnes qui ont du mal à survivre. Soit elles râlent dans leur coin tout en critiquant les grévistes, soient elles se sentent démunies et ne savent pas commment agir!
Alors je me dis chaque jour que la communauté des internautes pourrait peut-être parvenir à se rassembler afin de trouver des solutions. Les pétitions diffusées sur le web n'ont pas encore prouvé leur efficacité en ce qui concerne la résistance sur les réformes sociales.
Ne nous faudrait-il pas, comme certains jeunes de banlieues faire paler plus de tous ceux qui en ont franchement MARRE? Bien sûr, on s'organisant avec un minimum d'intelligence.



Bravo à celui ou celle qui a monté cette vidéo!

Si vous appréciez, vous pourrez écouter de
nombreux titres sur Deezer.

Un de mes amis anar trouve que Léo était triste. A mon avis, il ne devait connaître que le titre:"Avec le temps". Je dois dire que cette chanson est loin de faire partie de mes favoris.!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

reynald 10/09/2009 19:57

Chère Alice,                 Merci pour ce moment d'espoir et d'optimisme. Non Léo n'est pas triste, par contre, s'il a raconté des choses tristes ce n'est pas lui qui les avait faites telles. Avec le temps, c'est plus nostalgique que triste. Il n'y a plus rien déménage beaucoup plus, j'ai même beaucoup de peine à l'écouter de bout en bout. Le constat désespéré d'une société qui part en couilles et qui n'a plus de valeur, on peut toujours éviter d'en prendre conscience, c'est vrai que sur le moment, c'est moins triste, mais après.... Il n'y a plus rien qu'une course effrénée et suicidaire au profit toujours plus grands de quelques uns, qui se rendront compte un peu tard qu'il n'y a plus rien et que l'argent est indigeste.La profession de foi de Ferré que je préfère, reste le Chien.AmitiéReynald

Alice 10/09/2009 20:30


Veux-tu dire LES chiens? Je l'adooooore........
Si c'est bien celle-ci, je la mets dans mes réserves .

Mais peut-être sommes-nous de vieux ringards? Ca me ferait tellement de bien que quelques jeunes commentent mes articles un peu mieux qu'en les termes:"Super ton article! ou comme t'es
zen, ou OK avec toi!" etc.
BIZ!


Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives