Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 19:07


Nous avons eu plusieurs alertes rouges dans le domaine de la santé et nous finissons par ne plus y croire!

Grippe aviaire durant laquelle plus personne n'osait regarder un oiseau ou une poule sans ressentir une profonde angoisse.

Vache folle qui nous a permis d'apprécier la baisse de tarif de certains restaurants spécialisés en viande rouge.
Mais depuis il reste difficile de trouver une simple petite cervelle d'agneau car c'est bien connu, plus on approche du cerveau, plus l'on risque gros! Il n'y a pas si longtemps, l'on pouvait entendre qu'il était bon de consommer de la cervelle animale pour conserver son niveau d'intelligence. Mais depuis peu, il vaudrait soi-disant mieux s'offrir un "programme d'entraînement du DrKawashima" complètement bidon .
Pour ceux que ça intérese, j'ai un article sur le sujet.

Nous avons aussi eu droit à la listériose et j'en oublie...

Si l'on tient compte du taux de morbidité de la grippe ordinaire, du SIDA, des suicides et des accidents de la route, en quoi la grippe porcine présente-t-elle un danger à signaler en niveau 5 par l'OMS?


Source

Tout à coup, Roselyne Bachelot nous annonce que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et pour ne pas sembler stupide, elle  précise que la France est loin d'être alarmiste car la Chine l'est bien plus! Ce qui veut tout dire! Elle raconte ensuite qu'il pourrait y avoir une résurgence de la pandémie l'hiver prochain. Ouf! Nous passerons au moins l'été à défaut de passer l'hiver suivant!

Une fois de plus, l'OMS fait preuve d'une incompétence certaine. D'une part, les scientifiques ne connaissent pas vraiment le degré de virulence de cette grippe dite porcine. 
D'autre part les cas mortels sont vraiment très rares.

De plus cette alerte rouge risque de porter un grand préjudice aux éleveurs de porcs, voir cet article. Alors que cette viande est déjà considérée comme impure par certains pratiquants juifs et arabes, il ne leur manquait plus que cette hérésie pour faire faillite! Il est pourtant précisé par les médecins autorisée que la transmission ne se fait pas par la consommation de viande porcine mais par les miasmes rejetés dans l'atmosphère par les porteurs du virus. Chacun l'entend comme il le peut.
Nous allons ensuite raconter sur les médias autorisés que tous nos problèmes sont dus à la crise économique mondiale...

Alors, comment pourrions-nous avoir confiance en ce que nous annoncent les pouvoirs suprêmes? Qu'il s'agisse de pandémie, comme d'économie, nous avons avons bien plus de chance de survivre en ne les écoutant point.

Et un article plutôt drôle d'un de mes confrères blogueurs, Sobiz.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

reynald 07/05/2009 10:51

Chère alice,                 lorsque l'on met l'incompétence et le cynisme au pouvoir, coment s'attendre à autre chose que des coups tordus.Pour donner le champ libre au Nabot dans sa vente de la France à la découpe, ses larbins nous font de l'intox au maximum. MAM nous la joue gare à l'anarchie, Dati, c'est les juges au pied ou du balais, Bachelot gare à la grippe ( 44 morts pour toute la planète, et c'est, parait-il une pandémie. Les infections neusocomiales (5'000 morts en France par an), c'est quoi, en comparaison...On appelle çà l'art de se foutre du monde et les électeurs en redemande......AmitiésReynald  

reynald 05/05/2009 00:37

Chère Alice,                 un niveau 5  de pandémie pour une grippe qui a fait 25'000 fois moins de morts que la grippe ordinaire, çà ressemble tout de même un peu à du foutage-de-gueule. Pendant ce temps, Bachelot nous concocte une mystification ENORRRRME avec le Grenelle de la téléphonie mobile. Si le wagon de conneries qui a été débité dès l'ouverture pouvait être changé en Euros, la crise serait finie. Va savoir pourquoi la pharmacienne pouvait, avant cette réunion, en donner les conclusions.Pendant ce temps 5'000 (oui, cinq mille) personnes meurent chaque année dans les hôpitaux et cliniques françaises d'infection neusocomiales. Mais là, Bachelot n'a pas envie de communiquer. NB: Une infection neusocomiale, c'est avant tout un problème d'hygiène de la part du personnel soignant, ce n'est pas une fatalité.Donc Bachelot met les hôpitaux français "cul-par-dessus-tête" pour vingt morts au Mexique et elle n'est pas foutue de se fendre d'une disposition quelconque pour  les 5'000 morts par infections neusocomiales.Le cerise:L'ensemble des services de la République a réfléchi pendant 10 jours pour s'apercevoir qu'on pourrait isoler les avions qui arrivent du mexique pour éviter des risques de contagion... 10 jours pour çà.... Et on ne sait même pas de qui vient l'idée.C'est pour Bouton (SG) que la grippe est un aubaine. Ben oui, après avoir , encore une fois, oublié 5 milliards d'Euros dans une affaire foireuse, il est parti, discret, avec 70 SMIC de retraite ( à vie). On vit une époque formidable...AmitiésReynald

Alice 05/05/2009 14:15


Au sujet des hôpitaux, je viens  encore d'entendre une info qui m'a choquée.
Un nombre de lits étaient réservé aux malades atteints de sclérose en plaque afin de leur donner des soins en kiné durant 3 semaines d'affilé. Pour raison de QUOTAS, ces lits ont été supprimés. Les
personnes souffrant de SEP peuvent crever la gueule ouverte, tout le monde s'en fout au gouvernement. Je suis de plus en plus dégoûtée!


Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives