Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 20:00

Vous allez dire que je suis obsédée par certains sujets, mais tant pis!
Voici une vidéo de Christine Tasin qui surfe sur la vague des anti pédagogistes.
Désolée pour les gauchistes rêveurs qui préfèrent rester aveugles afin de se donner bonne conscience.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

reynald 22/04/2009 00:21

Chère Alice,                  toujours aussi désolé de ne pas avoir pu voir le film. Selon les résumés lus et écoutés, enfin un constat clair de l'incurie de l'Education nationale, totalement "infoutue" de transmettre les valeurs de la société qui la paie. Je vais encore éviter de me faire des amis.... Le plus gros employeur de France a la prétention "d'éduquer" les enfants de France alors qu'il n'est même plus capable de les instruire. Et je ne vois pas en quoi les "réformes" de Darcos (cancre auto proclamé) peuvent remédier à quoi que ce soit dans ce merdier. Il n'est pas possible d'EDUQUER des mômes sans inclure l'EDUCATION des parents. Si la société impose un fonctionnement à un enfant et que celui de sa famille est diamétralement opposé, le choc des cultures arrive, dans le meilleur des cas, à en faire des inadaptés, voir des schyso... Chrétiens ou musulmans le problème est le même, là où ils vont les autochtones doivent s'adapter... (curés missionnaires ou Imams importés, je ne vois pas où peut être la différence...) Il serait temps que l'Etat soit clair: personne n'est obligé de subir une société qui ne lui convient pas. Si au lieu de rouler les mécaniques en faisant une énième loi sur la violence, Sarko avait un discours clair et qu'il offre, en même temps, des possibilités de réintégration sociale, nous pourrions voir le bout du tunnel; mais.... Je ne vois qu'une communauté immigrée qui échappe peu ou prou à cette règle: les chinois, parce qu'ils encouragent leurs enfants à s'intégrer, même (et surtout) s'il ne peuvent pas le faire eux-mêmes. On en revient toujours sur le problème d'une immigration choisie. Encore faut-il que ce soit l'immigré qui puisse avoir le choix, pas le Préfet. Et ce choix doit être celui de vouloir s'intégrer dans la société. Pfff, difficile de définir une intégration  réussie en évitant et Le Pen, et Sarko. Je pense sérieusement que les jeunes musulmans ( puisque le problème est là) qui ne peuvent ou ne veulent pas s'adapter à la société laïque française sont malheureux. Il vaudrait mieux que l'Etat les aides financièrement à retrouver un cadre social mieux adapté à leur personnalité. Il est possible de convaincre plutôt que contraindre... Mais je n'ai pas envie de régler les problèmes d'Eric besson... Amitiés Reynald PS: Les Suisses sont plus raisonnables dans leurs prétentions éducatives: Ils parlent d'instruction publique et n'ont, de ce fait, aucune prétention à vouloir assurer le rôle des parents (l'éducation).

Alice 22/04/2009 19:06


Rien à ajouter! Entièrement OK!


Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives