Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 20:01

 

 

 En réponse à un article de Roger Felts sur son blog,ici, je me répands sur la difficulté d'être demi-juif.

Sur l'identité juive,
voir ici.

Comme votre article me confirme l'angoisse actuelle dans la diaspora engendrée par l'attitude extrémiste de l'état d'Israël!

 

Ce sujet me met franchement mal à l'aise car il n’est pas aisé d’être juge et partie.

 

Pourquoi amalgamer systématiquement le pouvoir capitaliste avec la communauté juive et la gauche populaire avec la communauté musulmane ?

Ce qui est très lourd à porter pour un israélite, c'est de  subir au quotidien des attaques qui ne représentent pas grand-chose pour l’individu lambda et ne sont que le résultat de luttes animales réactivées par des chefs aveuglés par un pouvoir qui les place dans une toute-puissance absolue.

Tous les juifs n'adhèrent pas à la politique sioniste d'Israël, mais une ambiguïté demeure : oui comment faire en sorte que cet état existe sans conditions ?

Tous les juifs ne sont pas riches et ceux qui rament au quotidien pour subsister se sentent doublement agressés. Il existait des Juifs pauvres durant l’Holocauste...et il en existe toujours !

Tous les juifs ne sont pas croyants ni pratiquants, mais ils sont tous concernés quand on les rejette simplement sur leur nom. Au nom de qui ? Au nom de Dieu ou du besoin instinctif  pour l’homme de dominer ?



 

Certes, quand on voit les patronymes de ceux qui ont « réussi », financièrement comme intellectuellement, on peut se poser des questions sur leurs origines. Mais cette idée de mainmise sur le Capital par la Juiverie me rappelle trop les théories fascistes qui ont eu tant de succès il y a finalement peu de temps...

Qui peut prouver que seul l’argent gouverne le monde ?

La réflexion, la culture, la création, en bref l’esprit ne seraient-il pas au-dessus ?

De toute façon, personne ne changera l’esprit animal qui existe entre la majorité des hommes, quel qu’en soit le prétexte.

Comment calmer ce climat haineux et ne pas le laisser diffuser dans le monde ?

Je déplore amplement le manque d’engagement actuel des intellectuels juifs français qui préfèrent vendre des livres plutôt que de se mouiller dans une action plus efficace.

 

Je revendique au nom des citoyens sans pouvoir, sans religion, sans croyance, le droit à la paix entre les peuples, quelles que soient leurs origines et leurs croyances.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alice Lewis 07/02/2009 17:55

Je vous copie un mail que j'ai reçu sur cet article:
Merci pour cet écrit, fort utile par les temps qui courent!
Comme dit Amin Maalouf dans "les identités meurtrières", les hommes ne sont pas des arbres, ils ont des origines, mais pas de racines..."
Quant à l'image du juif assimilé à la droite politique, quid de Blum, Mendès-France et Cohn-Bendit....? et j'en oublie des quantités...
Bien amicalementJ.P.

reynald 07/02/2009 01:24

Chère Alice,                 le sujet est "casse-gueule" en diable tant la suceptibilité des colonisateurs israéliens est érigée en mode de défense: "vous nous critiquez parce que vous êtes anti-sémites". Cette malhonnêteté intellectuelle est utilisée aussi par des artistes que j'estimais (Boujenah, Maccias et d'autres). C'est devenu un mode de défense que d'user et abuser de la victimisation. Résumer la pensée de ces gens qui massacrent les Palestiniens revient à dire: "Mon peuple en a tant baver qu'il a le droit de faire subir à d'autres ce qu'il a subit" Pour ma part, je trouve que le peuple qui a le moins d'excuses pour en massacrer un autre , c'est précisément celui qui sait ce que çà représente. Il n'a pas l'excuse de pouvoir dire: "Je ne me rendais pas compte".Le vrai problème d'Israël est une question mathématique, en trois points:1° La loi sur le droit au retour impose au gouvernement de pouvoir accueillir 15 millions de personnes.2° La Superficie d'Israël, c'est la moitié de celle de la Suisse, pour la même population 7,1 Mhab.Donc déjà surpeuplé.3° Comment doubler la population sans doubler la superficie?Sachant d'autre part que l'éventail social et ethnique est tellement large que le seul point qui puisse mettre d'accord tous les Israéliens est la lutte contre l'ennemi arabe. J'ai plus d'une fois entendu des gens rentrant d'Israël dire que le jour où il ne seront plus en guerre contre les arabes, ce sera la guerre civile.Il est donc temps de dire que non: la critique de l'Etat israélien n'est pas anti-sémite, pas plus qu'elle n'attente aux croyances juives. Ce serait aussi stupide que de considérer que c'est être anti-français et anti-chrétien que de condamner la collaboration avec les nazis.Il n'est pas de croyances religieuses qui ne soit pas dignes de respect, tant et aussi longtemps qu'elles ne deviennent pas des armes de guerre, et elles ne perdent leur dignité que pour ceux qui font confusion des genres.Chère Alice, c'est courageux d'avoir ouvert un tel débat et çà fait du bien de pouvoir dire que critiquer l'action militaire, ce n'est pas stigmatiser la croyance religieuse de ces mêmes personnes. Il y a intérêt, parce que reporté sur 1,5 Milliards de musulmans....AmitiésReynald

Alice 11/02/2009 15:42


Ce qui est pénible, c'est que l'on ne peut critiquer ni les sionistes, ni les islamistes sans se faire cataloguer. Il existe en effet un amalgame primaire
entre les origines, les croyances et les prises de position politiques. On se demande quelquefois qui réfléchit chez les hommes de pouvoir...
Quand je suis allée en Israël, j'ai failli me faire renvoyer chez moi car j'ai tenu des propos antisionistes.


FRENCHY 06/02/2009 10:52

Je voulais vous dire que j'aime bien vos albums photos. Celui appelé "mélange" est assez surprenant.
 
Frenchy

Alice 06/02/2009 17:55


Je l'ai nommé "Mélange" car, aux débuts de mon blog, je n'avais rien trié entre mes travaux persos et les images trouvées sur le Web! Et comme il
m'aurait fallu tout réorganiser, j'ai considéré que c'était une perte de temps!


FRENCHY 06/02/2009 10:49

Bonjour Alice. Bravo pour votre courage à prendre vos distances par rapport aux excès de l'Etat d'Israël, et à le dire sur votre blog.
 
Il faudrait avoir plusieurs personnes comme vous, aussi du côté des français musulmans pour que ce conflit ne soit pas importé en France.

Alice 06/02/2009 17:52


Merci pour votre soutien.
Il y a longtemps que je voulais écrire quelques mots sur ce sujet, mais je n'arrivais pas à les sortir de moi. C'est pourquoi aussi l'article est court. J'ai sans cesse craint de
dériver.


Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives