Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 18:33

 

 

Quand l’âge avance, la plupart des femmes commencent à craindre de paraître vieilles. Ce qui correspond à une remise en question de sa féminité, car dans la pensée masculine, plus d’hormones, plus de sexe !

 

On sent la peau se dessécher, les muscles ramollir – même si l’on n’en avait pas des masses ! – et les marques du passé s’accrocher à notre visage, notre cou, nos mains, nos seins et tout le reste...

On se met alors à rêver de chirurgie esthétique.

Les médias nous balancent tant d’images de femmes qui, malgré le temps, ont su rester belles grâce à quelques tricheries à la pointe de la technique chirurgicale !!! Comment ne pas en subir l’influence ? Surtout lorsque l’on aime un homme beaucoup plus jeune que soi. On rêve tant à celle que l’on serait APRES. Après tout, pourquoi pas ?

Vous, femmes approchant ou ayant dépassé la cinquantaine, qu’en pensez-vous ? Je pose aussi la question aux plus jeunes, mais ce sujet me semble de peu d’intérêt pour celles qui sont loin de cette échéance.

 

Pourquoi n’envisageriez-vous pas  de passer par une ou plusieurs corrections de chirurgie esthétique ?

 

1-    Parce que vous êtes convaincues qu’il faille accepter la maturité physique...et ses inconvénients, comme un fruit à moitié pourri que l’on recycle en confiture ?

2-    Parce que vous ne possédez pas les moyens financiers de vous offrir ce genre d’intervention très coûteuse ?

3-    Parce que vous avez très peur des risques anesthésiques ?

4-    Parce que vous craignez carrément d’être « ratée » ?

 

5-    Parce que vous vous trouvez toujours aussi belle, aussi ferme, aussi éclatante qu’à 30 ans ? Bonheur à vous !

6-    Parce que vous êtes convaincues que la beauté intérieure est bien plus importante que l’apparence physique ?

 

 

 

Je n'ai trouvé sur le net que des photos de "seins ratés" et aucune de visage ni autre région du corps. Je connais deux femmes qui ont eu des ratages graves sur le visage: l'une, des paupières bien pire qu'à l'origine; l'autre une hémiplégie faciale après un lifting. Elles n'ont pas souhaité que je les prennent en photo. Bizarre...

Les seins revêtiraient-ils une importance moindre par le fait qu'ils puissent être cachés?

 

Merci à celles qui répondront à ces questions !

Vous gagnerez l’avantage d’être claires avec vous-mêmes sur la question des bienfaits, de la futilité ou des risques de la chirurgie esthétique !

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mayssoun 30/03/2011 05:03



cette article touche la plupart des femmes de nos jours, soit celles qui ont deja fait cela soit d autres qui ont reve, mais tout le monde oublie le risque de se priver d une vie normale si ca
tourne mal, votre blog m intersse et j espere qu on gardera le contact


 a bientot, mayssoun



Alice 01/04/2011 01:08



Super! J'ajoute ton blog dans mes favoris et y retourne quand j'ai un peu de temps. @ bientôt !



Ink 21/05/2009 04:02

La chirurgie esthétique ? Et pourquoi pas ? On a bien intégré le fait de se teindre les cheveux ou de se maquiller, alors, bien sûr, si l'acte chirurgical a une autre portée, je n'exclus pas la possibilité d'un petit raccord pour atténuer les rides un jour si l'image que me renvoie le miroir me posait vraiment problème. Tout est question de mesure.

Alice 21/05/2009 14:31


...Sauf que l'acte chirurgical présente bien plus de risques! J'ai connu deux personnes qui avaient été "ratées" et je ne sais si le jeu en vaut la chandelle.
Quand on a subi des interventions obligatoires et qu'on s'est inquiété pour des proches, ça retient!


moimeme 11/09/2008 21:29

fabienn'aura qu'a se couper la quequette lorsqu'il aura 50 ans. ça me semle un bon rite de passage non?

Alice 12/09/2008 12:47


Tout à fait d'accord avec toi!


Art Vandelay 11/09/2008 13:45

@ Fabien : Je ne comprends toujours pas pourquoi il faudrait un rite de passage pour s'arrêter d'avoir envie de plaire physiquement. Parce qu'à la base, on se prépare et s'habille pour se plaire un minimum à soit même pour être bien dans sa peau. Une fois que cette sensations est acquise, la séduction morale devient implicite...Quant aux cheveux, je me les laisse pousser depuis que j'ai décidé de prendre ma vie en main et de faire mes propres choix. Cela n'a donc rien à voir avec la séduction, même si les longs cheveux permmettent de plaire plus...^^

Alice 11/09/2008 15:59


Il me semble que pour plaire aux autres, il vaut mieux avoir un peu de goût pour soi-même!
Quant aux cheveux longs, je ne sais s'ils permettent de plaire plus, mais ils atirent probablement un autre genre de personnes...


prise de chou 09/09/2008 18:58

Non Alice, je ne suis pas gâteuse et je ne raconte pas deux fois pratiquement la même chose, mais quand j'écris un com, il n'apparaît pas tout de suite et je crois donc qu'il a disparu corps et biens... du coup, je recommence et donc, je rabâche !

Alice 09/09/2008 19:49


Loin de moi cette pensée!
Explication simple: Je modère les commentaires. C'est-à-dire qu'ils n'apparaissent pas sur le blog avant que je ne les ai validés.Cela dit,depuis mes débuts, je n'en ai censuré que deux: l'un fort
insultant et débile, l'autre qui faisait de la propagande pour l'extrême droite. Après mes 35 ans de fonctionnariat à l'Education Nationale, tu ne peux savoir le plaisir que j'ai
à pouvoir décider de mes choix!


Présentation

  • : Au Pays des Merveilles d' Alice
  • Au Pays des Merveilles d' Alice
  • : Blog indépendant: billets d'humeur sur le monde environnant, humour, diffusion de pétitions,tendance anarcho-libertaire, économie solidaire...
  • Contact

Profil

  • Alice
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe
  • Passionnée par la frontière entre la norme et l’exception. Trop longtemps enseignante, j'ai rendu les armes plus tôt que prévu et je me consacre à ce que j'aime: l'écriture, les arts plastiques et les débats de société... et ça va chauffe

Recherche

Archives